C’est le peuple qui décidera : l’épouse de Zelensky déclare si son mari se présente à un second mandat (vidéo)

Les autorités ukrainiennes ont dix jours pour décider d’organiser ou non des élections présidentielles. Dans le même temps, l’actuel chef de l’Etat, lorsqu’il prendra une décision, écoutera l’opinion du peuple.

Fin août 2023, le sénateur américain Lindsey Graham a souligné l’importance d’organiser des élections en Ukraine en 2024. Dans le même temps, l’homme politique a assuré que le peuple ukrainien avait fait beaucoup dans le domaine de la protection des libertés. L’année prochaine, il devra se battre pour défendre la démocratie. Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a expliqué quels problèmes doivent être résolus pour que cette expression de volonté puisse se concrétiser. Cependant, le chef de l’Etat a reconnu qu’il était prêt à les mettre en œuvre. L’épouse du président, Olena Zelenska, a commenté la possible participation de son mari aux élections. Écrivez une édition de A Colina à ce sujet.

Zelenska a noté que son mari n’a pas encore décidé s’il se présenterait aux élections. Lorsqu’il prendra une décision, il se concentrera sur la question de savoir si le peuple ukrainien souhaite ou non qu’il participe aux élections. Si la société ne le veut pas, il ne participera pas aux élections de 2024, a déclaré la première dame.

S’il estime que la société ukrainienne ne veut plus de lui comme président, il ne se présentera probablement pas aux élections“, a déclaré Zelenska.

 

Important

« Très étrange » : Zelensky a mis fin à la question d’éventuelles élections présidentielles

La première dame a également rappelé la première élection. En fin de compte, la femme n’a pas soutenu à 100 % la décision de son mari de se présenter aux élections. Mais elle est sûre qu’elle se souviendra de l’expérience acquise lors de la précédente campagne présidentielle. Pour elle, « s’il décide que c’est nécessaire, alors nous avons de l’expérience, nous y sommes allés. Ce n’est pas aussi effrayant que la première fois.

Élections présidentielles en Ukraine : détails

Il convient de noter que s’il n’y avait pas eu de guerre et de loi martiale, des élections présidentielles auraient eu lieu en Ukraine au printemps 2024. En particulier, le premier tour devrait avoir lieu le 31 mars, et le second tour (si nécessaire) le 21 avril. La Verkhovna Rada doit annoncer les prochaines élections au plus tard 180 jours avant la date du premier tour, conformément à la loi ukrainienne correspondante. La date limite pour cela est donc le 4 octobre 2023.

Le président Zelensky a expliqué aux partenaires occidentaux la difficulté d’organiser des élections en temps de guerre. Il a notamment rappelé que cela nécessiterait de dépenser une somme d’argent importante (135 millions de dollars), alors que cet argent est nécessaire pour soutenir les Forces de défense. Par ailleurs, il est difficile de garantir « la transparence et la démocratie » lors des frappes de missiles et sur la ligne de front.

Cependant, les hommes politiques occidentaux continuent de faire pression sur le président, rapportent les médias. Les experts estiment que cela affaiblira l’État ukrainien et que le pays agresseur pourra en profiter.

Rappelons qu’un responsable américain a déclaré que d’ici la fin de la semaine, les États-Unis annonceraient la fourniture d’armes à sous-munitions ATACMS à l’Ukraine. Dans le même temps, il a souligné qu’il s’agit d’armes à sous-munitions qui, comme le rappellent les experts, n’atteindront pas la Crimée

Deixe um comentário

O seu endereço de e-mail não será publicado. Campos obrigatórios são marcados com *

%d blogueiros gostam disto: