Comment surmonter le décalage horaire

[ad_1]

Une passagère dormant sur un coussin de nuque dans un avionLes gens me posent souvent des questions sur mon “dernier” protocole de décalage horaire. Ai-je de nouveaux trucs, astuces, outils, suppléments ou dispositifs que je jure pour surmonter le décalage horaire lorsque je vole ? Non, et voici pourquoi :

Mon protocole de décalage horaire de base fonctionne déjà si bien qu’il n’y a absolument aucune raison d’essayer d’inclure des hacks, des astuces ou des pilules à la pointe de la technologie. Il est entièrement basé sur la biologie circadienne humaine, qui n’a pas changé depuis des centaines de milliers d’années. Je n’ai littéralement jamais de décalage horaire si je m’en tiens à mes méthodes. Et je le mets régulièrement à l’épreuve, voyageant assez souvent sur des vols transcontinentaux. Le décalage horaire est censé s’aggraver avec l’âge, mais c’est devenu de plus en plus facile pour moi.

Les experts voudraient vous faire croire que chaque heure de changement de fuseau horaire nécessite une journée complète pour s’adapter. C’était certainement vrai pour moi dans la vingtaine quand je suis allé en Europe sans rien savoir des rythmes circadiens, mais il n’est pas nécessaire qu’il en soit ainsi. Vous n’avez pas à subir le décalage horaire. Vous ne devriez pas. Et je vais vous dire comment l’éviter. Allons droit au but.

Se préparer à voler vers l’est contre l’ouest

Pour commencer, la façon dont vous traitez le vol va différer quelque peu en fonction de la direction dans laquelle vous volez.

Se préparer à voler vers l’est

  • Divisez les vols de nuit en direction de l’est en deux courtes « journées ». Si vous effectuez un grand vol vers l’est, au-dessus de l’Atlantique ou du Pacifique vers de nouvelles terres, il s’agira généralement d’une nuitée. Dans cet esprit, divisez votre vol en deux courtes “journées”. Si le vol dure huit heures, les quatre premières heures sont « de nuit » et les quatre dernières sont « de jour ». S’il est 16 heures, les huit premières correspondent à la nuit et les huit dernières à la journée.
  • Dormir la nuit”. Dormez autant que vous le pouvez, le plus tôt possible, pendant la partie « nocturne » du vol. Cela aidera à normaliser votre biologie circadienne et à mettre votre corps dans la « mentalité » du jour et de la nuit. Ne mangez pas la “nuit”.
  • Restez éveillé pendant la “journée”. Agissez comme vous le faites dans la journée normale. Lisez, travaillez, consultez vos e-mails, regardez des films. Reste juste éveillé. S’il était acceptable de marcher dans les allées, je dirais marcher dans les allées.
  • Obtenez toutes vos calories pendant la “journée”. Vous n’êtes pas obligé de manger, mais si vous allez manger, faites-le pendant la partie « jour » du vol.

Se préparer à voler vers l’ouest

  • Pour les longs vols vers l’ouest, une courte sieste au milieu est bien. Laissez votre corps décider de dormir ou non. Ne dormez pas si longtemps que vous finirez par avoir du mal à dormir au nouvel endroit la nuit venue.
  • Manger ou pas. Mais n’en faites pas trop.

Conseils en vol pour éviter le Jet Lap

Envisagez de jeûner

Il a été démontré que le jeûne aide à éviter le décalage horaire, donc le jeûne peut réellement vous aider à vous adapter au nouveau fuseau horaire.

Réglez votre montre

Régler votre montre et votre horloge sur le nouveau fuseau horaire avant de vous y rendre vous aide à vous mettre dans l’« humeur » ou l’état d’esprit du nouvel emplacement. Cela peut se produire inconsciemment, et je crois fermement que votre corps commencera à s’adapter de manière subtile simplement en réglant l’horloge.

Ne vous endormez pas avec de l’alcool ou des somnifères

Dormez sans amélioration pharmacologique. C’est la pire chose à utiliser pour s’endormir. Votre sommeil sera perturbé, mal construit, et il ne « prendra pas ». Votre corps ne l’interprétera pas comme un vrai sommeil, ce qui vous retardera encore plus.

Considérez le siège de fenêtre

L’inconvénient du siège de fenêtre est que vous devez grimper sur les gens pour aller aux toilettes. Mais si vous essayez de dormir pendant le vol, avoir la fenêtre contre laquelle se caler en vaut la peine. Et vous n’aurez pas de monde qui vous grimpera dessus pendant tout le vol pour vous rendre aux toilettes. Les avantages l’emportent sur les inconvénients pour moi.

Avoir un jus de tomate

Le jus de tomate salé riche en potassium est incroyablement utile pour vous garder hydraté et prévenir la quantité d’urine que vous devez faire. Quelque chose de spécial à propos d’une boîte de jus de tomate dans un avion.

Que faire lorsque vous atterrissez pour éviter le décalage horaire

Adaptez votre état d’esprit au nouvel emplacement

Ce n’est pas un “nouveau fuseau horaire”. C’est « votre » fuseau horaire. Vous êtes ici, vivant dans ce fuseau horaire. Traitez-le comme une journée normale. Réglez votre montre, oubliez ce qui s’est passé la veille. C’est votre ici, c’est votre maintenant. Adapter.

Restez éveillé et actif jusqu’à l’heure du coucher dans le nouvel emplacement

Lorsque vous arrivez, restez debout et actif jusqu’à l’heure du coucher dans le nouvel emplacement. Pas de sieste. Continuez à bouger.

Être à l’extérieur le plus possible

La lumière naturelle est votre amie. Cela vous aidera à régler votre rythme circadien et vous gardera éveillé.

Faire une longue promenade

Marchez aussi longtemps que vous le pouvez. C’est un excellent moyen d’explorer une nouvelle ville, et cela vous permet de bouger et vous empêche de vouloir faire la sieste. Cela vous expose également à la lumière du soleil, ce qui, comme je l’ai expliqué, améliorera votre réalignement circadien vers le nouvel emplacement.

Mangez un repas au bon moment, mais n’allez pas trop lourd

La nourriture est un autre entraîneur circadien. Mangez vos repas en respectant les bonnes heures de repas sur place.

Gardez une barre de chocolat noir sur vous

Si j’atterris le matin dans le nouvel emplacement, je m’assurerai de manger une demi-barre de chocolat noir pour le petit déjeuner avec un café. Il a été démontré que le chocolat noir aide à éviter le décalage horaire lorsqu’il est consommé au petit-déjeuner (bien que chez les animaux).

Se préparer à l’heure du coucher dans le nouvel emplacement

Prendre 10 mg de mélatonine avant de se coucher

45 minutes avant le coucher dans le nouvel emplacement, prenez 10 mg de mélatonine. Cela vous aidera à vous endormir plus rapidement, bien sûr, mais plus important encore, cela indiquera à votre horloge circadienne qu’il est l’heure du coucher et vous permettra de vous adapter au nouveau fuseau horaire.

La nuit suivante, prenez 5 mg. Le lendemain soir, prenez 2,5 mg. Ensuite, vous avez terminé avec la mélatonine.

Suivez toutes les règles normales d’hygiène du sommeil

Réduisez la lumière artificielle après la tombée de la nuit, portez des lunettes de protection bleues, effectuez la même routine du coucher que vous suivez à la maison, lisez de la fiction au lit. Tous les hygiène du sommeil les règles s’appliquent toujours.

Que faire le lendemain

Entraînez-vous dehors sous le soleil du matin

Allez courir, faites un peu sprints, ou faire de l’exercice à l’extérieur au soleil. Si vous parvenez à le faire au lever du soleil, tant mieux. Une activité physique intense associée au soleil du matin aide à établir et à entraîner votre nouveau rythme circadien.

Maintenir les stratégies de la veille

Longue marche, beaucoup de lumière, restez actif, pas de sieste, repas réguliers. Continuez ainsi pour maintenir l’adaptation.

Erreurs courantes que les gens font avec le décalage horaire

Faire une sieste à leur arrivée. Ceci est censé « atténuer » les choses, mais tout ce que cela fait est de garder votre rythme circadien adapté à votre fuseau horaire local et de ruiner votre capacité à vous adapter au nouveau.

Éviter la mélatonine. Les gens pensent que prendre de la mélatonine n’est « pas naturel ». Vous savez ce qui n’est pas naturel ? Voler à l’autre bout du monde et s’attendre à ce que votre rythme circadien s’ajuste tout seul. La mélatonine est un outil incroyablement utile pour entraîner un nouveau rythme. Tout le monde devrait l’utiliser.

Pigging et consommation excessive d’alcool. Vous êtes fatigué du long vol. Vous êtes irritable. Vous êtes sur le qui-vive. Cela peut faire du bien de manger un repas géant de malbouffe et d’ouvrir une bouteille de vin (ou deux), mais ne le faites pas. Vous ne faites que vous mettre en retrait.

Se la couler douce. Se détendre le premier jour semble être une bonne idée parce que vous êtes épuisé, mais c’est la dernière chose dont vous avez besoin. Au lieu de « prendre les choses en main » à l’hôtel, dessiner les nuances et regarder une télévision étrangère étrange, vous devez être dehors et découvrir le nouvel emplacement et vous adapter.

Et ainsi conclut mon protocole de décalage horaire. C’est facile et semble assez naturel. Après tout cela, la vie vous semblera normale et vous pourrez simplement profiter du voyage !

Mango_Jalapeno_and_Hawaiian-Style_BBQ_Sauces_640x80


A propos de l’auteur

Mark Sisson est le fondateur de Mark’s Daily Apple, le parrain du mouvement Primal food and lifestyle, et le New York Times auteur à succès de Le régime Keto Reset. Son dernier livre est Keto pour la vie, où il explique comment il combine le régime céto avec un mode de vie Primal pour une santé et une longévité optimales. Mark est également l’auteur de nombreux autres livres, dont Le plan primordialqui a été crédité d’avoir stimulé la croissance du mouvement primal/paleo en 2009. Après avoir passé trois décennies à rechercher et à éduquer les gens sur les raisons pour lesquelles la nourriture est l’élément clé pour atteindre et maintenir un bien-être optimal, Mark a lancé Cuisine primordialeune entreprise d’aliments réels qui crée des produits de base pour la cuisine Primal/paleo, keto et Whole30.

Si vous souhaitez ajouter un avatar à tous vos commentaires, cliquez ici !

[ad_2]

Source_link

Deixe um comentário

O seu endereço de e-mail não será publicado. Campos obrigatórios são marcados com *