Course du jour : Jason Hart s’apprête à briller en tête à Gosforth Park | Nouvelles de la course



Alan Thomson a présenté un gagnant la semaine dernière et revient avec une autre sélection de la course du jour à Newcastle, en direct sur Sky Sports Racing.

Les caméras Sky Sports Racing sont à Newcastle lundi pour un programme complet de huit courses et la compétition 4.10 Énormes boosts quotidiens uniquement chez BetUK Handicap divisera les avis.

Douze coureurs ont été déclarés pour ce concours de classe 6 sur 10 stades, avec deux en forme de trois ans figurant en haut de l’ordre des frappeurs pour les parieurs.

Le travail préparatoire

La piste Tapeta de Newcastle convient aux types de galop et les coureurs sur le parcours rond évitent généralement le rail le plus éloigné lorsqu’ils se balancent dans la ligne droite.

Paul Mulrennan (17), Kevin Stott (13), Jason Hart (12), Oliver Stammers (11) et Jack Mitchell (11) sont les meilleurs jockeys en 2022.

Le tableau des entraîneurs de cette saison est dominé par Grant Tuer (15), devant George Boughey (13), Richard Fahey (11), Roger Varian (9) et William Haggas (9).

Les chantiers Boughey, Varian et Haggas affichent les meilleurs taux de grève lors de leurs incursions dans le nord. Dans le concours d’aujourd’hui, il ne devrait pas manquer de rythme précoce car Barenboim et Crazy Macey aiment tous deux courir en bonne place.

Concurrents

Barenboïm

Le poids le plus élevé a eu une carrière intéressante, mais jusqu’à présent sans victoire. Il a commencé sa vie de pilote avec Michael Bell, frappant deux fois le cadre à Windsor, avant de rejoindre Fergal O’Brien.

Après avoir couru sans distinction trois fois sur des haies, il est passé aux handicaps des cavaliers amateurs en tant que véhicule de Fern O’Brien, affichant quelques efforts respectables à Newbury et Carlisle. Une deuxième opération éolienne a tenu Barenboim à l’écart pendant 84 jours et il a maintenant son premier départ pour le nouvel entraîneur David O’Meara.

Supporter patiemment

Le hongre de Harriet Bethell a enregistré des victoires à Ripon et Redcar cet été, mais sa marque par tous les temps reste plus élevée que sur le gazon après un passage utile sur des surfaces artificielles pour l’ancien manieur Brian Meehan (2-1-2-3-3).

Son récent troisième dans un concours de jockeys amateurs à Redcar peut être marqué car son cavalier inexpérimenté a été piégé un peu plus large que l’idéal. Cam Hardie prend les rênes et cet ancien vainqueur de Wolverhampton est sur la liste restreinte.

Poète Ayr

Le joueur de sept ans de Jim Goldie en est à sa 12e course depuis mai alors qu’il tente de compléter ses succès antérieurs à Ayr et Hamilton. Il a terminé dernier de 10 sur un mile ici il y a trois jours, mais cela représente une baisse de classe.

Ayr Poet semble s’être mis à bouillir ces derniers temps, mais il n’est jamais sage de radier ce chantier, surtout lorsque Paul Mulrennan est employé.

Fou Maisie

Éprouvé en surface et semble sûr de donner un bon tour à Jason Hart. La pouliche d’Ivan Furtado aime se mettre au travail et a réussi son retour d’une procédure de vent lors d’un rallye pour battre El Jed sur le parcours et la distance début septembre.

Crazy Maisie a de nouveau mené son peloton dans la ligne droite trois semaines plus tard, mais a trouvé Hildenley (courses 4,43) trop forte pendant le dernier sillon.

Rêve de Calcutta

L’enfant de quatre ans de Mick Easterby fait partie de la liste restreinte avec des cotes décentes dans chaque sens. Calcutta Dream a marqué sur le parcours et la distance en mai et était un favori battu en terminant à trois longueurs de Crazy Maisie le mois dernier.

Bénéficie d’un swing de 3 lb dans les poids avec ce rival et va clairement bien ici.

Oscar Griffonnage

Le hongre gris de Brian Ellison arrive au sommet de son art. Il a beaucoup voyagé dans la ligne droite mais n’a finalement pas eu grand-chose à revendre lorsqu’il a devancé Going Underground and International Law ici fin septembre.

Cette victoire est venue après deux bons efforts dans la défaite et le handicapeur lui a donné une autre chance évidente.

Reste du terrain

Jomont – A remporté cette course l’année dernière par deux longueurs confortables et des courses avec une marque inférieure de 5 livres. Cette note de handicap glissant fait suite à des efforts médiocres de Michael Dods cette saison, mais clairement bien traité s’il est capable de se remettre en forme.

Ron O – Ayant son troisième départ pour Ray Craggs et est intensifié en voyage après avoir couru septième derrière Kanakam, à la suite d’un troisième pour Sandret, les deux sorties venant ici sur un mile. Il a épongé un premier handicap à Redcar pour l’ancien gestionnaire Les Eyre et n’est pas sans grincer s’il reste sur cette distance plus longue.

Le nouveau Marwan – Capable à son époque (un Chester vainqueur début juillet) mais le hongre de Richard Fahey n’est pas aussi efficace loin du Roodee. Le New Marwan a dépassé ses chances de 50-1 en terminant sixième de Sucellus à Kempton il y a quinze jours et est étroitement lié à Jomont dans sa course derrière Dragons Will Rise sur le parcours et la distance en janvier.

Blaster avocat – Le hongre de Mark Weatherer a été expulsé par un outsider 40-1 à Beverley mais est resté troisième. Ce voyage plus long peut apporter un peu plus d’amélioration, mais il n’a pas crié vainqueur la prochaine fois.

Scheggie – Kevin Stott est une réservation intéressante de Rebecca Menzies mais son hongre a été battu de 16 et 22 longueurs lors de ses deux dernières sorties. Scheggie a subi quelques opérations éoliennes au cours de sa carrière et aurait une chance sur les efforts précédents derrière Arch Moon à Haydock et Lord Torranaga à Southwell.

Six étoiles – Quelque chose d’un personnage de Jekyll et Hyde. A produit un débordement de 50-1 à Carlisle début septembre, mais a lancé une puanteur plus caractéristique à Beverley une semaine plus tard. Tim Easterby et Duran Fentiman forment une équipe formidable, il est donc peu probable que Sixstar parte sans soutien. Capable mais risqué.

Le verdict

La course doit être courue à un galop honnête et FOU MAISIE remporte un vote serré. Le premier décrochage est idéal pour son style de course proéminent et Jason Hart est souvent considéré comme très efficace sur les premiers.

Barenboim a aidé à accélérer le rythme dans le passé, il est donc probable qu’il soit également envoyé en avant. Vous ne voyez pas trop souvent Luke Morris rouler à 8st 5lb et il se contentera de s’asseoir juste à côté du galop sur Oscar Doodle.

Constant Bearwith fait sa première visite à Gosforth Park et est un concurrent avec Calcutta Dream.





Source_link

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :