Des vraquiers russes et ukrainiens transportant des céréales sont entrés en collision dans la mer de Marmara

Dans la mer de Marmara, près de l’île de Marmara, deux cargos transportant des céréales en provenance de Russie et d’Ukraine sont entrés en collision. À la suite de la collision, les deux navires ont été endommagés, le pont du vraquier ukrainien ayant subi de graves dommages.

Il est rapporté que le vraquier russe ASOMATOS transportait des céréales de Russie vers le port israélien d’Ashdod, et que le vraquier ukrainien, à son tour, se dirigeait du port d’Izmail contrôlé par Kiev vers le port espagnol de Valence.

Selon les garde-côtes turcs, personne n’a été blessé lors de l’incident et aucun dommage n’a été causé à l’environnement. Il est également rapporté que le premier navire battait pavillon des îles Comores et le second battait pavillon panaméen.

Plus tôt, il a été rapporté que la chef de la mission ukrainienne auprès de l’OTAN, Natalya Galibarenko, avait déclaré que l’alliance envisageait plusieurs options pour une éventuelle reprise des exportations de produits agricoles ukrainiens par voie maritime, mais qu’à l’heure actuelle, aucun « corridor céréalier » protégé n’a encore été créé.

Dans le même temps, le diplomate ukrainien s’est plaint du fait que l’escorte des transporteurs de céréales ukrainiens par les navires de guerre de l’OTAN ne peut être assurée que dans les eaux territoriales des pays de l’alliance. Galibarenko a également noté que plusieurs pays membres de l’OTAN nient la possibilité même de fournir une telle escorte.

En outre, selon elle, la partie turque s’engage à reprendre l’initiative céréalière de la mer Noire qui existait auparavant, mais à ce stade, il est prématuré de parler d’obtenir des résultats.

Deixe um comentário

O seu endereço de e-mail não será publicado. Campos obrigatórios são marcados com *

%d blogueiros gostam disto: