Emoni Bates se bat pour revenir de l’abîme


Il est difficile de croire que cela fait six ans qu’Emoni Bates n’était plus le Collégien n ° 1 du pays. Il y a trois ans, Bates était imaginé comme le type de perspective éthérée qui aurait considérait la ligue d’été comme une formalité. Au moment où il est arrivé à Memphis à l’automne 2021, l’éclat avait commencé à déteindre.

Il est à des années-lumière d’être le premier étudiant en deuxième année nommé joueur de basket-ball de l’année au lycée Gatorade’s Boys. La chute de Bates a été si précipitée en partie à cause de son propre succès précoce. Au lieu d’être considéré comme un travail en cours décevant, il a été sommairement rejeté comme un talent de la NBA.

Après quelques années tumultueuses au cours desquelles il a rebondi entre plusieurs lycées, Memphis et l’est du Michigan, Bates a duré jusqu’au 49e choix du repêchage. La sélection de Bates est principalement due à sa réputation de phénomène au lycée. A 19 ans, le stock de repêchage de l’attaquant de 6 pieds 9 pouces a chuté au cours d’une carrière universitaire décevante de deux ans en partie à cause d’un tournage à haut volume qui a produit une efficacité terrible par possession.

Dans le jeu de la ligue d’été, Bates a son jeu qui clique au bon moment et a propulsé Cleveland dans le championnat de la ligue d’été de Vegas contre Houston. L’essentiel de ses contributions à la saison régulière viendra toujours dans la G League après avoir signé un accord à double sens avec les Cavaliers, mais Bates aura un peu plus de corde qu’il y a deux semaines.

Ironiquement, le charme que Bates avait initialement sur les évaluateurs de talents a commencé à s’estomper à l’EYBL 2021 après son désengagement de l’État du Michigan et sa reclassification qui l’ont propulsé au bal universitaire un an plus tôt.

Il y avait des poussées de son échelon supérieur pedigree affiché entre Memphis et l’est du Michigan, comme lorsqu’il a marqué 29 points consécutifs dans une défaite contre Toledo. Mais les chiffres vides de Bates dans les pertes face aux programmes inférieurs de mi-majeur ont été un thème pour Bates. Son père, Elgin, a construit tout un programme AAU autour d’Emoni et a établi Ypsi Prep comme un véhicule pour présenter le meilleur espoir du pays. Au lieu de cela, ce silo de basket-ball a entravé son développement et l’a plié en un joueur unidimensionnel.

À Memphis, il a tiré un intolérable 38% du terrain et a finalement été mis au banc par Penny Hardaway pendant que les Tigers pataugeaient. Une fois la poussière retombée, Bates était les Tigers cinquième meilleur buteur tout en remportant le deuxième plus grand nombre de tentatives de placement de l’équipe. Alors que Bates a raté du temps en raison d’une blessure, les Tigers le navire semblait bien sûr sans qu’il gâche l’attaque, et ils se sont retrouvés dans le tournoi NCAA.

Après sa première campagne, Bates a été transféré dans l’est du Michigan, où il a doublé sa production, mais a touché 40% du terrain et 64% de la bande caritative. Ces luttes ont été partiellement passées sous silence en tant que produit de la jeunesse. Cependant, son tir inférieur à 40% dans l’est du Michigan est plus polarisant. Après avoir été forcé de quitter sa zone de confort, il s’épanouit, ce qui rend son ascension dans la ligue estivale si rafraîchissante.

Bates doit encore faire preuve de plus de résilience et d’un portefeuille diversifié dans la G League contre une concurrence améliorée avant de pouvoir être qualifié de réussite. Lorsque son tir se refroidit, il se rétracte dans un obus. Bates manque d’une boîte à outils de notation suffisamment diversifiée pour une pierre angulaire de la franchise, en particulier en combinaison avec son cadre nerveux, son saut vertical moyen et son envergure négative.

En 48 matchs contre la compétition de Division Iil a amassé 65 passes décisives et 118 chiffres d’affaires. Peu de choses ont changé sur ce front dans la G League où Bates obtient en moyenne une demi-assistance et 2,2 revirements par sortie. Le taux d’assistance catastrophique de Bates est un trait qu’il partage avec son homologue Cam Whitmore lors de la finale de la ligue d’été de lundi. Le ratio assistance / rotation de Whitmore au cours de sa seule saison à Villanova a contribué à sa chute du meilleur espoir au repêchage après coup. Dans la ligue d’été, il a atteint un équilibre, enregistrant une paire de passes décisives et une paire de revirements correspondants chaque soir.

Brinplus pourrait être en mesure de résoudre ses problèmes de jeu en tant que joueur au milieu du premier tour, mais ce tunnel étoffant son jeu au-delà du seigneur de seau héliocentrique pour lequel il a été élevé ne suffira pas pour un second tour physiquement surpassé qui est en train de le prouver accord. Si Bates était allé dans l’État du Michigan, Tom Izzo aurait passé les deux dernières années à lui montrer les avantages de bien faire le sale boulot et à étoffer son jeu.

Une partie d’être une perspective d’un autre monde dont la force est de marquer est d’avoir le QI du basket pour savoir quels coups prendre. Trop souvent, Bates se contente de mauvais coups jusqu’à ce que le barman doive prendre la décision exécutive de le couper. À 190 livres trempé, Bates s’appuie sur le soulèvement de l’extérieur, tout en se projetant comme un tireur d’élite à 3 points en moyenne dans la ligue.

Seulement 22 % des Les tirs de Bates sont venus à la jante au cours de sa deuxième année. Pour mettre cela en perspective, Whitmore a terminé sur la jante 26% du temps et fait 66 pour cent de ces tentatives.

Lorsque Bates se lance, il est un marqueur de micro-ondes potentiellement mortel, mais prouver qu’il peut remplir la tasse n’est que le début. La prise de vue de Bates la capacité est alléchante, mais il est loin d’être sûr. En ce moment, Bates est en train de le caresser, mais dans la G League, le plus grand test sera de savoir comment il contribuera à la formation une fois qu’il se sera calmé. Cet ajustement fera la différence entre Bates étant un flash de la ligue d’été de la NBA ou lui restant dans une rotation de la NBA.

Suivez DJ Dunson sur Twitter : @cérébralsportex





Source_link

Deixe um comentário

O seu endereço de e-mail não será publicado. Campos obrigatórios são marcados com *

%d blogueiros gostam disto: