En Russie, à partir du 1er octobre, des amendes seront introduites en cas de non-assistance aux bureaux d’enregistrement et d’enrôlement militaires dans la mobilisation

À partir du 1er octobre 2023, la Fédération de Russie introduira des amendes pour défaut de fournir assistance aux commissariats militaires pendant la période des activités de mobilisation.

Selon la nouvelle loi, une responsabilité administrative est introduite en cas de notification tardive ou de non-garantie de la présence des personnes soumises à la mobilisation. Les employeurs et les employés seront tenus responsables. Pour ne pas avoir prêté assistance aux bureaux d’enregistrement et d’enrôlement militaires, ils seront condamnés à une amende : fonctionnaires – d’un montant de 60 à 80 000 roubles, personnes morales – de 400 à 500 000 roubles.

De plus, une amende sera appliquée à toute personne qui ne livrerait pas le matériel dans les délais prévus dans le cadre du plan de mobilisation citoyenne. L’équipement doit être fourni aux bureaux d’enregistrement et d’enrôlement militaires et aux points de rassemblement. Les employés de diverses organisations et entrepreneurs fournissant du matériel seront responsables d’une telle violation.

En outre, à partir du 1er janvier 2024, la limite d’âge pour le service militaire dans la Fédération de Russie passera de 27 à 30 ans. L’âge minimum restera le même : 18 ans. En relevant l’âge limite de conscription pour le service militaire, l’État espère augmenter la taille de l’armée enrôlée.

Les innovations énumérées arrivent à point nommé dans le contexte d’une situation politique internationale difficile et de l’opération militaire spéciale menée par la Russie en Ukraine.

Deixe um comentário

O seu endereço de e-mail não será publicado. Campos obrigatórios são marcados com *

%d blogueiros gostam disto: