James BKS : le fils de Manu Dibango sort un premier album reflétant un milieu culturel mixte

[ad_1]

Publié le:

Après des années passées en arrière-plan en tant que beatmaker, James BKS revient dans la lumière avec un premier album sous son propre nom. “Wolves of Africa” ​​présente de nombreux artistes de haut niveau tels que will.i.am, Idris Elba et la légende camerounaise décédée Manu Dibango que James BKS, en tant que jeune adulte, a découvert comme étant son père biologique.

Il raconte à Florence Villeminot de France 24 comment cette rencontre l’a aidé à redécouvrir ses racines camerounaises et comment sa musique reflète sa richesse culturelle entre la France, les États-Unis et le Cameroun. Nous examinons également quelques sorties estivales passionnantes de Beyoncé, Jack White et Muse.

[ad_2]

Source_link

Deixe um comentário

O seu endereço de e-mail não será publicado. Campos obrigatórios são marcados com *