La Chine proteste contre le verrouillage du COVID après l’incendie du Xinjiang

[ad_1]

Les protestations se poursuivent en Chine contre les restrictions strictes de verrouillage du COVID après qu’un incendie mortel dans un appartement a rapproché certaines personnes d’un point de rupture.

Dans tout le pays, des manifestants sont descendus dans la rue – un mouvement de masse rare en Chine – et ont défié les lois visant à freiner la propagation du COVID-19. Certains sont apparus avec des feuilles de papier blanc vierge, à la place des panneaux de protestation traditionnels, en guise de critique de la censure empêchant les citoyens de s’exprimer librement.

Après le incendie au Xinjiang qui a fait au moins 10 morts, qui, selon les critiques, était due aux mesures de confinement qui ont entraîné le verrouillage des portes du bâtiment, les manifestations se sont intensifiées dimanche. Dans les grandes villes comme Shanghai, les manifestants se sont rassemblés pour exiger la fin du parti au pouvoir dans le pays et la démission du président. Dans des clips circulant sur les réseaux sociaux, certains manifestants peuvent être entendus scander à plusieurs reprises : “Le Parti communiste démissionne, Xi Jinping démissionne”.

[ad_2]

Source_link

Deixe um comentário

O seu endereço de e-mail não será publicado. Campos obrigatórios são marcados com *