La composition de la demi-finale complète à la Cosafa Cup



La composition des demi-finales de la Coupe Cosafa 2023 est complète après la dernière ronde de matches disputée dans le groupe C mercredi.

A LIRE AUSSI : Salgado de Banyana se concentre sur la Coupe du monde après le chagrin de Wafcon

Le Malawi affrontera le Lesotho lors du premier affrontement en demi-finale à 15 heures CAT vendredi, aucune des deux équipes n’ayant remporté le trophée convoité auparavant.

La deuxième mi-temps voit Bafana Bafana affrontez la Zambie, championne en titre de la Coupe Cosafa, à 18h00 CAT. Ce dernier a été confirmé comme le meilleur deuxième lorsque Maurice s’est incliné face au Mozambique lors de sa dernière rencontre dans le groupe C.

Les deux matchs se joueront au King Zwelithini Stadium et nous rappelons aux fans que l’entrée est GRATUITE. Les billets pour les matches seront distribués selon le principe du premier arrivé, premier servi.

Le Lesotho avait déjà été couronné vainqueur du Groupe C avant que les derniers matchs ne soient disputés, mais Maurice avait la chance de terminer deuxième s’il pouvait battre le Mozambique par quatre buts d’écart.

Mais cela allait toujours être un défi de taille et le Mozambique a revendiqué un 1-0 victoire pour terminer leur compétition sur une note positive.

Le Mozambique a pris les devants de manière époustouflante alors qu’Ali Abudo récupérait le ballon sur le côté gauche de la surface et lobait le gardien mauricien Kevin Jean-Louis.

Qu’il s’agisse d’un tir ou d’un centre, lui seul le saura, mais le résultat final était un but pour The Mambas.

Dans l’autre match de la journée, qui était essentiellement un caoutchouc mort, l’Angola a battu le Lesotho 4-2 dans un thriller à cinq buts.

Le Lesotho a pris un début de trois minutes lorsque Tumelo Makha a fait preuve d’un bon sang-froid pour glisser le ballon au fond des filets.

Mais l’Angola était à égalité lorsque la tête de Cesar Cangue s’est faufilée sous le gardien du Lesotho Mosoeu Seahlolo, ce qui n’était pas la meilleure heure du gantier.

Palancas Negras a ensuite bouleversé le match avec une seconde, cette fois une superbe volée au deuxième poteau de Moises qui a fléché dans le filet.

Le Lesotho était de nouveau à égalité juste avant la mi-temps lorsque Rethabile Mokokoane a réussi un tir de 35 mètres qui a battu le gardien angolais Teodoro Tchissingui. Encore une fois, le gantier aurait dû faire mieux.

La bataille en dents de scie s’est poursuivie alors que l’Angola menait à nouveau quatre minutes après la pause. Un bon jeu de construction a donné à Emanuel Goncalves une chance de tirer sur le bord de la surface et il l’a enterrée. Osvaldo Moseka a marqué un quatrième en fin de match.



Source_link

Deixe um comentário

O seu endereço de e-mail não será publicado. Campos obrigatórios são marcados com *

%d blogueiros gostam disto: