Le bilan des morts du conflit Hamas-Israël approche les 5 000

Une frappe contre un hôpital de Gaza a fait plusieurs centaines de morts, mardi 17 octobre 2023.

Une frappe contre un hôpital de Gaza a fait plusieurs centaines de morts, mardi 17 octobre 2023. MAXPPP – HANNIBAL HANSCHKE

 

Le bilan des morts du conflit Hamas-Israël actuel approche les 5 000, avec des milliers d’autres blessés et déplacés en raison des violences qui se sont poursuivies jeudi 13ème jour.  (OCHA) a déclaré que le bilan des morts en Israël jeudi matin était de 1 400, dont des ressortissants étrangers, alors que les groupes armés palestiniens continuaient de tirer des roquettes aveugles sur les centres de population israéliens.

Le nombre de blessés s’élève à 4.562.

Selon OCHA, le nombre de morts en Israël est plus de trois fois supérieur au nombre cumulé d’Israéliens tués depuis que le Bureau a commencé à enregistrer les victimes en 2005 (près de 400).

Pendant ce temps, au moins 199 personnes sont actuellement retenues captives à Gaza, a-t-il ajouté.
Citant le ministère palestinien de la Santé basé à Gaza, OCHA a déclaré que le bilan des morts à Gaza s’élevait à 3 478, dont 853 enfants, et environ 12 500 autres blessés.

L’agence des Nations Unies a déclaré que l’attentat à la bombe meurtrier contre l’hôpital baptiste arabe Al Ahli dans la ville de Gaza mardi a fait au moins 471 morts, dont des enfants, des agents de santé et des personnes déplacées à l’intérieur du pays (PDIP).

Le nombre total de morts à Gaza au cours des 12 derniers jours d’hostilités a largement dépassé le nombre total de morts lors de l’escalade de 2014, qui a duré plus de 50 jours, entraînant la mort de 2 251 Palestiniens, a déclaré OCHA.

Pendant ce temps, en Cisjordanie, 64 personnes sont mortes depuis le début du conflit le 7 octobre, dont 18 enfants. Le nombre de blessés était de 1 284.

Le nombre cumulé de personnes déplacées à l’intérieur de Gaza est estimé à environ un million, dont plus de 513 907 personnes séjournant dans des abris d’urgence désignés par l’Office de secours et de travaux des Nations Unies, dont 353 539 dans le seul centre et sud de Gaza.

Depuis le 11 octobre, Gaza est soumise à une panne totale d’électricité, suite à l’interruption de l’approvisionnement en électricité et en carburant d’Israël, ce qui a déclenché la fermeture de l’unique centrale électrique de l’enclave assiégée.

Le Cabinet a en outre déclaré que le siège total de Gaza se poursuivait, les points de passage de Rafah, Erez et Kerem Shalom restant fermés.

Source – IANS, Agences

Deixe um comentário

O seu endereço de e-mail não será publicado. Campos obrigatórios são marcados com *

%d blogueiros gostam disto: