Le MALR signe un nouveau projet TCP avec la FAO pour faciliter l’accès des producteurs et des petits agriculteurs à l’information et aux connaissances sur l’horticulture en Égypte

[ad_1]

Le MALR signe un nouveau projet TCP avec la FAO pour faciliter l’accès des producteurs et des petits agriculteurs à l’information et aux connaissances sur l’horticulture en Égypte

Faciliter et renforcer l’accès et l’échange de connaissances et d’informations entre les producteurs et les petits agriculteurs revêt une importance stratégique pour améliorer les pratiques agricoles et utiliser le savoir-faire national de manière plus efficace et efficiente.

Grâce à une recherche et une coopération agricoles intensives, l’Égypte a accumulé un savoir-faire dans divers domaines des chaînes de valeur de l’agriculture et de l’horticulture. Néanmoins, ces réalisations et expériences restent largement méconnues ou sous-utilisées par le secteur agricole des petits exploitants, qui est prédominant en Égypte.

Conscient de la nécessité de capitaliser sur les informations disponibles et dans le souci d’en faciliter l’accès aux petits agriculteurs, le Ministère égyptien de l’Agriculture et de l’Aménagement du Territoire (MALR), représenté par SE Dr. Salah Abdel Momein, a signé le lundi 11 février, le document d’un nouveau document de projet avec l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), représentée par M. Moujahed Achouri, Représentant de la FAO en Égypte, pour démarrer la mise en œuvre d’un nouveau projet (Programme de coopération technique de la FAO TCP – “Renforcement de l’horticulture Réseau de soutien à l’information pour les petits agriculteurs en Égypte »).

Bénéficiant de l’assistance technique de la FAO, le projet renforcera les capacités du MALR pour faciliter le partage d’informations et de connaissances entre les petits producteurs et les prestataires de services commerciaux sur les technologies existantes et les opportunités dans la chaîne de valeur de l’horticulture.

“L’amélioration de l’accès, de la circulation et du partage des connaissances et des informations conduira raisonnablement à des gains de productivité et de qualité car cela améliorera les marchés intérieurs et d’exportation, améliorera la sécurité et la sécurité alimentaires et augmentera les revenus des petits producteurs et des prestataires de services commerciaux”, a déclaré M. Moujahed Achouri.

Le projet s’appuie sur le partenariat fructueux établi entre la FAO et le MALR en Égypte, “nous nous félicitons de l’assistance et de l’expertise de la FAO, qui a contribué, au cours des dernières décennies, à soutenir l’agriculture et le développement rural en Égypte”, a ajouté le ministre, reconnaissant la valeur ajoutée de l’assistance technique de la FAO à la mise en œuvre des projets et programmes du Ministère.

Communiqué de presse au format PDF

[ad_2]

Source_link

Deixe um comentário

O seu endereço de e-mail não será publicado. Campos obrigatórios são marcados com *