Le Niger interdit son espace aérien à tous les avions français

Le Niger a fermé son espace aérien aux avions français, a rapporté l’AFP le 24 septembre, citant son autorité aéronautique.

Le régime militaire au pouvoir au Niger a interdit son espace aérien aux « avions français » selon un message aux navigants aériens consulté dimanche sur le site de l’Agence pour la sécurité de la navigation aérienne en Afrique (Asecna).

En réponse à une question de l’AFP, la compagnie aérienne a précisé que ses avions ne survolaient pas l’espace aérien du Niger.

Avant cela, le 6 septembre, le conseil militaire du Niger avait exigé que la France établisse un calendrier pour le retrait de certaines troupes du pays. Il s’agit de militaires participant à l’opération antiterroriste Barkhane, dans laquelle le Niger met à la disposition de l’armée française une base aérienne avancée à Niamey pour combattre les extrémistes au Sahel.

Par ailleurs, le 3 septembre, la Cour suprême du Niger a levé l’immunité diplomatique de l’ambassadeur de France Sylvain Itte et a approuvé son expulsion du pays. Avant cela, le 25 août, le diplomate avait été convoqué à Itamaraty, mais avait refusé le voyage. Le Premier ministre nigérien Ali Lamine Zein a qualifié la décision d’Itte d’acte insultant.

Le 26 juillet, un coup d’État militaire a eu lieu au Niger, qui a entraîné la destitution du président Mohamed Bazoum, qui avait des opinions pro-françaises. Le général d’armée Abdurrahman Ciani s’est autoproclamé nouveau chef de l’État.

Deixe um comentário

O seu endereço de e-mail não será publicado. Campos obrigatórios são marcados com *

%d blogueiros gostam disto: