Le Togo a gagné 748,6 milliards de francs CFA grâce aux exportations de biens en 2021

[ad_1]

LogoClimatAffaires

APERÇU DES RÉFORMES

COMMENCER UNE AFFAIRE (Plus d’informations)

À la quinzième position mondiale et première en Afrique, sous la Commencer une affaire indice du classement Doing Business 2020, le Togo maintient sa dynamique réformatrice avec plus de réformes….

L’EXÉCUTION DES CONTRATS (Plus d’informations)

Par rapport à il y a quelques années, lorsqu’il était l’un des derniers classés dans l’indicateur Doing Business’ Enforcing Contracts, le Togo, en s’appuyant sur de nombreux efforts pour améliorer son climat des affaires, a pu faire un bond significatif dans l’indice ces dernières années… .

EXÉCUTION DU CONTRAT (Plus d’informations)

Création des chambres de commerce spécialisées pour les petites créances • Création des chambres de commerce près la Cour d’Appel • Affaires civiles et commerciales désormais traitées par des greffes distincts • Création des tribunaux de commerce à Lomé et Kara • Les avocats et les huissiers ont désormais accès au FORSETI COMMERCIAL plate-forme • Un délai maximum de 100 jours a été fixé pour régler un litige commercial.

COMMERCE A TRAVERS LES FRONTIERES (Plus d’informations)

Par rapport aux années précédentes,Le Togo a considérablement amélioré son classement au“Commerce transfrontalier” indicateur en adoptant de multiples réformes qui portent principalement sur la numérisation et la réduction des délais, pour les procédures d’importation et d’exportation liées à l’importation et à l’exportation.

Par rapport aux années précédentesle Togo a nettement amélioré son classement sur le “Commerce transfrontalier” index en adoptant de multiples réformes qui portent principalement sur la numérisation et la réduction des délais, pour les procédures d’importation et d’exportation liées à l’importation et à l’exportation.

PERMIS DE CONSTRUCTION (Plus d’informations)

Après être passé de la 133e à la 127e place selon l’indice des permis de construire de Doing Business 2020, le Togo entend réitérer cet exploit dans la prochaine édition du classement mondial. À cette fin, il a introduit cette année de multiples réformes.

OBTENIR DE L’ÉLECTRICITÉ (Plus d’informations)

Au cours des deux dernières années, le classement du Togo selon l’indicateur d’accès à l’électricité et à l’eau de Doing Business n’a cessé d’augmenter. Grâce à cette performance grâce à de multiples réformes visant à faciliter l’accès des entreprises à l’électricité et à l’eau, Lomé prévoit d’introduire encore plus de réformes cette année pour poursuivre ses améliorations.

ENREGISTREMENT D’UNE PROPRIÉTÉ (Plus d’informations)

De tous les indicateurs ‘Doing Business’, l’Enregistrement de la Propriété est celui où le Togo s’est le plus amélioré depuis 2018. En effet, après avoir passé des années dans la partie la plus basse de ce classement, le pays cherche désormais à battre le Rwanda qui est le plus performant sur cet indice. en Afrique. Pour ce faire, Lomé a introduit de nombreuses réformes, dont la dernière en date a été mise en œuvre cette année.

MARCHÉS PUBLICS (Plus d’informations)

De la professionnalisation à la digitalisation, en passant par la réglementation législative, le cadre des marchés publics du Togo est en constante modernisation. Plusieurs réformes ont été mises en œuvre pour améliorer le secteur au grand bénéfice du secteur privé, qui est au centre du Plan national de développement.

PAYER LES TAXES ET DROITS (Plus d’informations)

Pour améliorer son environnement des affaires, le Togo a introduit d’importantes réformes liées au paiement des impôts et taxes. Du remplacement de certaines taxes à la suppression d’autres via des exonérations, le pays n’a qu’un objectif : offrir le cadre fiscal le plus attractif aux investisseurs et opérateurs économiques. Pour y parvenir, les autorités ont misé sur la numérisation.

[ad_2]

Source_link

Deixe um comentário

O seu endereço de e-mail não será publicado. Campos obrigatórios são marcados com *