Les agriculteurs manifestent à Londres avec une demande pour plus d’ambition sur la nature

[ad_1]

Les agriculteurs et les ouvriers agricoles de tout le Royaume-Uni manifesteront à Londres cette semaine pour exiger plus d’ambition du gouvernement sur la future politique alimentaire et agricole.

La liste des revendications pour la marche comprend un droit à l’alimentation à inscrire dans la législation britannique, davantage de programmes de soutien gouvernementaux pour que les jeunes et les groupes marginalisés entrent dans l’agriculture, et un budget plus important pour les programmes de soutien agricole.

La marche est organisée par la Landworkers’ Alliance – un syndicat représentant plus de 2 200 agriculteurs et travailleurs agricoles au Royaume-Uni.

D’autres organisations agro-alimentaires, dont Save British Farming, Sustain Alliance et Nature-Friendly Farming Network, ont également promis leur soutien.

Les groupes veulent également voir le nouveau gouvernement protéger les normes de croissance élevées du Royaume-Uni dans les accords commerciaux à venir, afin qu’ils ne soient pas sapés par des aliments importés cultivés avec des normes environnementales et de qualité inférieures.

Ils craignent que le programme de croissance économique du gouvernement ne soit priorisé « au détriment de normes durement acquises ».

Les militants demandent également à Defra de s’engager à une livraison plus rapide et à un budget plus important pour les programmes de gestion environnementale des terres (ELMS) en Angleterre.

La manifestation débutera à midi le 15 octobre sur la place du Parlement, les organisateurs promettant “des banderoles colorées, des tracteurs, des costumes et des chansons”.

Il y aura également une exposition pour le festival des récoltes et des aliments cultivés sur place, avec des discours qui se termineront vers 17 heures.

Jyoti Fernandes, coordinatrice et co-fondatrice de la politique de l’Alliance des travailleurs de la terre, est l’une des principales organisatrices de la marche.

« Les gouvernements du Royaume-Uni ne font pas assez pour mettre en œuvre le type de transition dont nous avons un besoin urgent dans nos systèmes alimentaires et agricoles. Nous avons besoin de changement, et nous en avons besoin maintenant”, a-t-elle déclaré.

“C’est pourquoi nous réunissons des consommateurs, des agriculteurs, des producteurs, des jeunes, des militants, des acteurs du changement et des travailleurs du système alimentaire pour manifester à Londres et exiger que les décideurs politiques agissent.

“Nous nous engageons à mettre en place un ELMS efficace pour une transition juste vers un approvisionnement alimentaire sûr qui ne détruit pas l’environnement et appelons le nouveau gouvernement à augmenter le budget de l’ELMS pour apporter de réels avantages.”

Des agriculteurs et des ouvriers agricoles de tous âges et de tous horizons voyagent de tout le Royaume-Uni pour participer.

Une personne est Gerald Miles, 74 ans, un agriculteur biologique du Pembrokeshire, qui fait partie de Caerhys Organic Community Agriculture, un programme qui permet aux habitants et aux agriculteurs de cultiver leur propre nourriture.

Il est parti de sa ferme du Pembrokeshire, au Pays de Galles, sur un tracteur le lundi 10 octobre pour se rendre à Londres pour la marche, un voyage qui durera quatre jours.

“Je veux faire la plus grande manifestation possible pour maintenir l’ELMS du gouvernement, sauver la nature, arrêter la déréglementation des cultures génétiquement modifiées et soutenir les jeunes agriculteurs et les jeunes qui tentent de retourner à la terre.”

[ad_2]

Source_link

Deixe um comentário

O seu endereço de e-mail não será publicado. Campos obrigatórios são marcados com *