Les Chefs d’Etat du Burkina Faso, du Mali et du Niger créent l’Alliance des Etats du Sahel

Le chef de l’Etat burkinabè, le Capitaine Ibrahim Traoré et ses homologues du Mali, le Colonel Assimi Goïta, et du Niger, le Général Abdourahamane Tiani, ont signé ce samedi 16 septembre 2023, la charte du Liptako-Gourma, instituant «l’Alliance des Etats du Sahel (AES)».

Par cet acte, le Burkina Faso, la République du Mali et la République du Niger, s’engagent à établir une architecture de défense collective et d’assistance mutuelle.

Ainsi, les trois pays se sont promis un devoir d’assistance et de secours, de manière individuelle ou collective, y compris par la force armée, en cas d’atteinte à la souveraineté et à l’intégrité du territoire d’un ou de plusieurs d’entre eux.
Cette assistance doit être également effective même quand l’attaque porte sur les Forces de défense et de sécurité d’un ou de plusieurs Etats membres en dehors de l’Alliance des Etats du Sahel (AES).

Ils s’engagent aussi à lutter contre le terrorisme sur toutes les formes et la criminalité organisée dans l’espace commun.
Les trois Nations travailleront aussi à la prévention, à la gestion et au règlement de toute rébellion armée ou autre menace portant atteinte à l’intégrité du territoire et à la souveraineté de chacun des pays membres de l’Alliance, en privilégiant les voies pacifiques et diplomatiques et, en cas de nécessité, à user de la force pour faire face aux situations de rupture de la paix et de la stabilité.

RTB

 

Deixe um comentário

O seu endereço de e-mail não será publicado. Campos obrigatórios são marcados com *

%d blogueiros gostam disto: