Les purificateurs d’air fonctionnent-ils ? | La pomme quotidienne de Mark

[ad_1]

femme dormir avec purificateur d'air dans un lit blanc confortableVous songez donc à investir dans un purificateur d’air pour votre maison. Peut-être vous inquiétez-vous des allergènes, des moisissures, de la fumée des feux de forêt, des composés organiques volatils (COV) ou des odeurs étranges dans votre maison. Peut-être que maintenant que vous avez fait un tas d’autres travaux pour « nettoyer » votre corps et votre environnement, en éliminant les huiles de graines oxydées, en remplaçant votre produits de soins personnelsamenant ce système d’osmose inverse à filtrez votre eau– la prochaine étape logique est de s’assurer que vous respirez l’air le plus pur possible.

Vous allez au magasin et vous êtes frappé par un choc d’autocollant lorsque vous voyez de petites unités pour plus de mille dollars ou plus. Les purificateurs d’air valent-ils vraiment le prix, vous vous demandez ? Bien sûr, ils pourraient en valoir la peine s’ils fonctionnent comme annoncé, mais c’est si ils travaillent.

La bonne nouvelle est que les purificateurs d’air domestiques font un très bon travail en produisant de l’air plus pur, à condition que vous choisissiez le bon. Ils ont aussi quelques inconvénients :

  • Les purificateurs d’air peuvent être coûteux et bruyants.
  • Ils nécessitent un entretien régulier pour fonctionner correctement.
  • Ils ne purifieront pas complètement l’air de votre maison, surtout si vous choisissez le mauvais appareil.

Tout le monde n’a pas besoin d’un purificateur d’air, mais cela vaut vraiment la peine d’être considéré, surtout si vous vivez dans un endroit où la qualité de l’air est mauvaise ou si vous avez des problèmes respiratoires. Avant de sortir votre carte de crédit, voici ce que vous devez savoir pour choisir celle qui vous convient le mieux.

Comment fonctionnent les purificateurs d’air ?

Il existe de nombreux types de filtres à air et de purificateurs d’air, des grandes unités industrielles aux systèmes de filtration intégrés au CVC de votre maison en passant par les purificateurs d’air portables que vous pouvez placer dans votre maison. Ces derniers sont ce que nous couvrons aujourd’hui.

Les purificateurs d’air peuvent être grossièrement divisés en deux catégories :

Purificateurs d’air mécaniques utilisez des filtres pour éliminer les particules de l’air, y compris la poussière, les squames d’animaux, le pollen, les moisissures et les spores fongiques, et potentiellement même certains microbes comme les virus. Ces filtres piègent et retiennent les particules, les empêchant de retourner dans la circulation.

Purificateurs d’air électroniques– ioniseurs et précipitateurs électrostatiques – chargent électriquement les particules, ce qui les fait se fixer aux surfaces afin qu’elles ne flottent plus dans l’air pour que vous puissiez les inhaler. Certains purificateurs d’air électroniques incluent des plaques de collecte pour attirer les particules chargées, tandis que d’autres les renvoient dans la pièce pour coller aux murs, aux meubles ou aux sols.

Les deux technologies éliminent les particules physiques de l’air, et non les gaz comme les COV. Les COV sont des produits chimiques émis par une grande variété d’articles que vous avez déjà dans votre maison, tels que les peintures, les colles, les produits de nettoyage, les cosmétiques, les tapis, les tissus d’ameublement, etc. Ces produits chimiques ont été liés à des problèmes de santé aigus et à long terme. Filtres à charbon actif peut absorber les gaz et réduire les odeurs.

Certains purificateurs d’air utiliseront également lampes ultraviolettes (UV) pour tuer les organismes vivants comme les virus, les bactéries et les champignons. Les unités à usage intensif dans les hôpitaux utilisent souvent une combinaison de filtres mécaniques et de lampes UV, mais elles sont également disponibles pour un usage domestique.

Avantages et limites du purificateur d’air

Les purificateurs d’air ont été largement testés et se sont avérés efficaces pour éliminer les substances potentiellement nocives de l’air intérieur que nous respirons. (Je vais parler de ceux qui sont les meilleurs ci-dessous.)

Cependant, il n’y a que des preuves limitées que cela se traduit par des avantages mesurables pour la santé. Ils pourraient aider avec les allergies et éventuellement l’asthme. Sinon, leur valeur semble résider dans les évaluations subjectives des utilisateurs de la respiration plus facile.

Le consensus général parmi les experts, y compris l’Environmental Protection Agency (EPA) aux États-Unis, est que la meilleure façon d’améliorer l’environnement de votre maison est d’utiliser des purificateurs d’air en conjonction avec un nettoyage fréquent, une bonne ventilation et l’élimination des substances potentiellement nocives. Pour un air intérieur le plus propre possible,

  • Passez l’aspirateur et changez fréquemment les draps pour minimiser les allergènes et la poussière.
  • Assurez une bonne ventilation par les fenêtres (en supposant que l’air extérieur de votre maison n’est pas pollué ou enfumé) et un système CVC bien entretenu.
  • Utilisez plus sûr Produits de nettoyagepeinture à faible teneur en COV, etc.
  • Traitez la moisissure à la source en utilisant des méthodes d’assainissement approuvées.
  • Ne fumez pas à l’intérieur (évidemment).

Sachez que les purificateurs d’air ne sont pas testés pour leur capacité à éliminer des gaz comme le radon ou le monoxyde de carbone, même s’ils incluent des filtres à charbon actif. Si vous êtes préoccupé par ces substances, engagez un expert pour tester la qualité de votre air et fournir des conseils.

Choisir le bon purificateur d’air

Avant tout, quels sont vos objectifs ? Vous souhaitez nettoyer, assainir ou désodoriser votre air ?

  • Pour purifier votre air— élimine les particules comme la poussière, le pollen, la fumée et les spores — les filtres HEPA sont ce dont vous avez besoin.
  • Désinfecter— tuez les moisissures, les virus ou d’autres organismes vivants — recherchez une combinaison de filtre HEPA pour les piéger et de lumière UV pour porter le coup fatal.
  • Pour désodoriser ou éliminer les gaz comme les COVvous voulez un filtre à charbon actif.

Optez pour un purificateur d’air qui utilise un filtre physique (HEPA) au lieu de filtres à air électroniques. Les filtres à air électroniques émettent de l’ozone, un irritant pulmonaire potentiel. À de faibles niveaux, l’ozone peut provoquer des symptômes tels que des nausées ou des maux de tête ; à haut niveau, c’est assez dangereux. Bien que la quantité d’ozone produite par ces appareils soit censée être assez minime et trop faible pour causer des problèmes de santé, elle peut varier en fonction de la façon dont vous utilisez l’appareil dans votre maison.

En parlant d’ozone, il existe un autre type de purificateur d’air, les nettoyants générateurs d’ozone, qui pompent l’ozone pour (soi-disant) neutraliser les produits chimiques dans l’air. Ce processus peut ironiquement créer des sous-produits potentiellement nocifs que vous ne voudriez pas respirer. Les nettoyants générant de l’ozone ne peuvent pas non plus éliminer les particules telles que la poussière ou les squames de l’air, et l’EPA est très clair : “Si utilisé à des concentrations qui ne dépassent les normes de santé publique, l’ozone appliqué à l’air intérieur n’élimine pas efficacement les virus, bactéries, moisissures ou autres polluants biologiques. Je resterais loin de ceux-ci.

Une fois que vous avez choisi le type, vérifiez les spécifications des modèles que vous envisagez :

  • Les purificateurs qui sont Certifié AHAM ont été testés de manière indépendante par l’Association of Home Appliance Manufacturers.
  • Énergie ÉtoileLes appareils électroménagers consomment moins d’électricité, ce qui vaut la peine d’être considéré pour un purificateur d’air que vous pourriez utiliser jour après jour, toute l’année.
  • La Note CADR vous indique le taux de distribution d’air pur, c’est-à-dire l’efficacité de l’unité, essentiellement. Plus il est haut, mieux c’est, et plus votre pièce est grande, plus le CADR dont vous avez besoin est élevé. L’AHAM, qui est responsable des tests et de la vérification du CADR, recommande que le CADR soit d’au moins 2/3 de la surface de la pièce en pieds carrés. Donc, si votre pièce mesure 12 pieds sur 12 pieds, cela fait 144 pieds carrés et vous voudrez un CADR d’au moins 95 (ou plus si la pièce a de hauts plafonds).

Si vous optez pour un système de filtration physique, recherchez un vrai HEPA filtre, pas “de type HEPA” ou “de style HEPA”. Ces derniers termes ne veulent rien dire. Si vous choisissez un filtre non HEPA, vérifiez le MERV (valeur d’efficacité multiple). Cela indique dans quelle mesure le filtre élimine les petites particules, les nombres les plus élevés étant meilleurs. Les cotes MERV de 13 ou plus semblent être l’étalon-or.

Enfin, vous voudrez considérer le niveau de bruit et le prix. Gardez à l’esprit que les filtres doivent être remplacés régulièrement, tous les 3 à 12 mois selon votre purificateur d’air. Tenez compte de cela dans le coût, surtout si vous envisagez un purificateur d’air avec plusieurs types de filtres différents. Vous voudrez peut-être en chercher un avec des filtres lavables et réutilisables.

Purificateur d’air bricolage

J’étais sceptique quant à toutes ces photos que vous voyez en ligne de personnes collant des filtres HEPA à l’avant d’un ventilateur de base, mais il s’avère que cela fonctionne probablement ! La Puget Sound Clear Air Agency a testé et approuvé cette méthode. Le California Air Resources Board admet également que les purificateurs de bricolage peuvent combattre la fumée des feux de forêt à l’intérieur, bien qu’ils recommandent toujours d’utiliser des appareils fabriqués dans le commerce. Ils avertissent également que vous devez choisir un ventilateur fabriqué après 2012 car il aura une prise à fusible qui réduit le risque d’incendie si le ventilateur tombe ou surchauffe (un petit risque pour commencer), et ne faites fonctionner le filtre que lorsque vous êtes dans la pièce et se réveille par excès de prudence.

Considérant que vous pouvez assembler un purificateur d’air DIY pour moins de 50 dollars, cela semble valoir le coup. Voici comment procéder :

  1. Obtenez un ventilateur. N’importe quelle taille ou forme fera l’affaire, mais plus le moteur est puissant, mieux c’est. Un côté du ventilateur doit être plat.
  2. Procurez-vous un filtre HEPA ou un filtre avec un indice MERV de 13 ou plus qui est suffisamment grand pour couvrir complètement le côté plat du ventilateur.
  3. Fixez le filtre au ventilateur en vous assurant que l’air ne peut pas s’échapper par les côtés. Scellez-le avec du ruban adhésif si nécessaire. L’air est censé traverser le filtre dans une direction, indiquée par des flèches sur le côté du filtre, alors assurez-vous de l’avoir correctement orienté.
  4. Faites fonctionner le ventilateur et profitez de votre air pur et doux.

Comme pour les purificateurs d’air commerciaux, son efficacité dépend de la taille de votre pièce, de la quantité d’air que le ventilateur est capable de déplacer, de la quantité de courant que vous faites fonctionner et de la propreté du filtre. Vous pouvez toujours tester le bon fonctionnement de votre installation de bricolage en vous procurant un moniteur numérique de qualité de l’air et en effectuant des tests avant et après avec votre appareil fait maison. (C’est aussi un bon moyen de voir si vous avez besoin d’un purificateur d’air en premier lieu.)

Et si je remplissais ma chambre de plantes d’intérieur ?

Je suis tout à fait d’accord pour avoir autant de plantes d’intérieur que vous pouvez raisonnablement tenir dans un seul espace. Malheureusement, cependant, ils n’offriront probablement pas les avantages de purification de l’air que vous souhaitez. Il existe des preuves qu’ils éliminent le dioxyde de carbone et les COV, mais ils ne filtrent pas la poussière ou les allergènes, par exemple. Procurez-vous des plantes d’intérieur, bien sûr, mais procurez-vous également un purificateur d’air approprié si vous en avez besoin.

Conclusion : les purificateurs d’air fonctionnent-ils ?

Les purificateurs d’air font ce qu’ils sont censés faire : éliminer les substances telles que le pollen, les squames, les spores et la fumée que vous préférez ne pas respirer. Les plus efficaces ne sont pas bon marché, mais vous pouvez obtenir une unité bien notée pour une petite pièce pour quelques centaines de dollars. Vous serez probablement satisfait de votre investissement tant que vous achetez le bon type de purificateur d’air pour le travail et que vous l’entretenez régulièrement. Si vous ne nettoyez pas et ne remplacez pas vos filtres selon le calendrier recommandé par le fabricant, ils ne fonctionneront pas aussi bien.

Ne vous attendez pas à ce qu’ils éliminent complètement les symptômes d’allergie, l’asthme ou d’autres problèmes de santé. N’oubliez pas que nettoyer votre maison (passer l’aspirateur, épousseter, changer vos draps) est la première ligne de défense pour garder les allergènes et la poussière à distance. Les purificateurs d’air ajoutent une couche de protection supplémentaire.

En tant que personne vivant en territoire de feu de forêt, j’investirai probablement dans un purificateur d’air cette année, ou peut-être fabriquerai-je le mien. Dites-nous dans les commentaires si vous avez essayé un purificateur d’air dans votre maison et quels avantages vous en avez retirés, le cas échéant.

BBQ_Sauces_640x80

A propos de l’auteur

Tir à la tête de Lindsay Taylor

Lindsay Taylor, Ph.D., est un écrivain principal et un gestionnaire de communauté pour Primal Nutrition, un coach certifié Primal Health et le co-auteur de trois livres de cuisine céto.

En tant qu’écrivain pour Mark’s Daily Apple et leader des communautés florissantes Keto Reset et Primal Endurance, le travail de Lindsay consiste à aider les gens à apprendre le quoi, le pourquoi et le comment de mener une vie axée sur la santé. Avant de se joindre à l’équipe Primal, elle a obtenu sa maîtrise et son doctorat. en psychologie sociale et de la personnalité de l’Université de Californie à Berkeley, où elle a également travaillé comme chercheuse et enseignante.

Lindsay vit dans le nord de la Californie avec son mari et ses deux fils passionnés de sport. Dans ses temps libres, elle aime la course ultra, le triathlon, le camping et les soirées jeux. Suivez-nous sur Instagram @theusefuldish alors que Lindsay tente de concilier travail, famille et entraînement d’endurance, tout en maintenant un équilibre sain et, surtout, en s’amusant dans la vie.

Si vous souhaitez ajouter un avatar à tous vos commentaires, cliquez ici !



[ad_2]

Source_link

Deixe um comentário

O seu endereço de e-mail não será publicado. Campos obrigatórios são marcados com *