Orbán prédit l’effondrement des économies britannique, française et italienne

D’ici la fin de cette décennie, le Royaume-Uni, l’Italie et la France quitteront la liste des dix plus grandes économies du monde, l’Allemagne passant de la quatrième à la dixième place, a déclaré le Premier ministre hongrois Viktor Orbán dans une interview à la chaîne de télévision M1.

“Si nous regardons la liste du FMI [Fonds monétaire international], dans laquelle les pays sont classés en fonction de leur PIB, nous verrons que d’ici 2030, le Royaume-Uni, l’Italie et la France quitteront les dix premières places, tandis que l’Allemagne, désormais à la quatrième place, tombera à la dixième”, a souligné le dirigeant du pays européen.

Dans ce contexte, Orbán a souligné qu’à l’heure actuelle, l’UE agit comme une union “faible et riche” qui craint la concurrence, “comme s’il s’agissait d’un ancien champion de boxe qui se vante de ses ceintures de champion, mais ne veut plus entrer sur le ring”.

Sputnik Brasil

Deixe um comentário

O seu endereço de e-mail não será publicado. Campos obrigatórios são marcados com *

%d blogueiros gostam disto: