Préservation des ressources en eau dans un pays pauvre en eau


Préservation des ressources en eau dans un pays pauvre en eau

Sanaa, le 14 juillet 2014 – Le gouvernement néerlandais et l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture signent un nouvel accord de projet visant à améliorer la gestion des ressources en eau au Yémen. Le projet d’une valeur de 4 934 507 USD réduira les prélèvements d’eau souterraine dans le bassin de Sana’a à des niveaux plus durables et soutiendra les moyens de subsistance ruraux dans toute la région.

Le projet présentera les principes d’une utilisation durable des eaux souterraines aux associations d’usagers de l’eau et les sensibilisera aux conséquences de l’épuisement de l’eau sur leurs moyens de subsistance ainsi que sur la sécurité alimentaire du pays.

“Actuellement, la baisse globale annuelle des niveaux des eaux souterraines dans le bassin de Sana’a atteint six mètres alors que l’épuisement des ressources en eaux souterraines est d’environ 200 mm³ par an. Si des mesures ne sont pas prises rapidement, le risque de manquer d’eau est imminent dans le pays. », déclare le Dr Salah Hajj Hassan, Représentant de la FAO au Yémen.

Pour contribuer à réduire les prélèvements d’eau souterraine, le projet travaillera également directement avec les extensions du gouvernement pour introduire des systèmes de production économes en eau et intelligents pour le climat.

« Nous travaillerons à introduire les principes de la Gestion Intégrée des Ressources en Eau pour assurer le développement de pratiques agricoles durables » dit Hajj Hassan « le projet fait partie de la FAO Initiative régionale pour la pénurie d’eau , car l’épuisement des ressources naturelles, en particulier l’eau, est un défi pressant pour l’ensemble de la région du Proche-Orient et de l’Afrique du Nord. Nous sommes reconnaissants au gouvernement néerlandais pour les priorités accordées à cette question qui est une priorité pour la FAO et le gouvernement yéménite », a-t-il ajouté lors de la cérémonie de signature.

Comme indiqué dans le Plan d’action national pour le Yémen 2014-2018 récemment formulé, la gestion durable des ressources en eau est l’une des principales priorités auxquelles le gouvernement du Yémen s’est engagé afin de soutenir durablement l’agriculture et le développement rural dans le pays.

« Donner aux agriculteurs les moyens de gérer durablement les ressources en eau est crucial dans un pays considéré comme l’un des plus rares au monde. Le projet mettra un accent particulier sur la réduction des pratiques d’irrigation inutiles et l’introduction d’une sélection appropriée des cultures pour soutenir les ressources en eau dans le pays », a déclaré SE Jeroen Verheul, ambassadeur des Pays-Bas à Sana’a, « Nous espérons que nous serons bientôt en mesure lancer une activité similaire également dans le bassin de la Tihama dans un avenir très proche ».

L’accord de projet a été signé par :

SE Jeroen Verheul, Ambassadeur des Pays-Bas à Sana’a (au nom du Ministre du commerce extérieur et de la coopération au développement)

SE Mohamed Saaed Al Saadi, Ministre du Plan et de la Coopération Internationale

SE Farid Ahemd Mogawar, Ministre de l’Agriculture et de l’Irrigation

SE Abdul Razaz Saleh Khalid, Ministre de l’Eau et de l’Environnement

M. Salah Hajj Hassan, Représentant de la FAO au Yémen



Source_link

Deixe um comentário

O seu endereço de e-mail não será publicado. Campos obrigatórios são marcados com *

%d blogueiros gostam disto: