Queen Elizabeth II Stakes: Inspiral sera destiné à la Journée des champions d’Ascot par l’équipe Gosden | Nouvelles de la course

[ad_1]

Les fans d’Inspiral devront peut-être attendre octobre pour la revoir, après sa superbe victoire dans le Prix Jacques le Mairois à Deauville la semaine dernière.

La fille de Frankel, formée par John et Thady Gosden, a remporté le troisième succès de sa carrière dans le groupe 1, battant l’infanterie légère d’un cou dans le concours du mile.

La tête et les épaules au-dessus de ses rivales en tant que juvénile, remportant chacun de ses quatre premiers départs, dont un succès de premier ordre dans le Fillies ‘Mile à Newmarket, elle a raté le début de sa saison classique en venant lentement à portée de main.

Veuillez utiliser le navigateur Chrome pour un lecteur vidéo plus accessible

John Gosden n’a pas tari d’éloges sur le “courage” d’Inspiral après sa superbe victoire dans le Prix Jacques le Marois à Deauville.

On ne l’a pas revue avant juin, elle est apparue meilleure que jamais lors de la prise des Coronation Stakes à Royal Ascot, avant de subir une défaite choc à une cote de 1/7 dans le Falmouth à Newmarket le mois suivant.

Cependant, elle a prouvé un point en France, avec la monture de Frankie Dettori donnant des coups à des gens comme le poulain invaincu Erevann et le vainqueur de Qipco 2000 Guinées Coroebus.

Détenu et élevé par le Cheveley Park Stud de David et Patricia Thompson, Inspiral sera désormais prêt pour les Queen Elizabeth II Stakes lors de la Journée des champions britanniques Qipco à Ascot le 15 octobre – et devrait courir la saison prochaine.

Le directeur général de Cheveley Park, Chris Richardson, a déclaré: “Elle a mis Newmarket derrière elle et ce fut une performance exceptionnelle.

“Ce fut une excellente journée pour Mme Thompson et toute la famille. Ce sont les jours pour lesquels ils le font et les incitent à s’investir davantage dans le jeu, donc c’est génial.

“Je pense que nous attendrons le QEII. Je ne pense pas qu’il soit nécessaire de la traîner en Irlande pour le Matron et nous savons qu’elle court si bien fraîche.

“Nous ne voulons pas la surclasser car j’espère qu’elle sera de retour la saison prochaine à l’âge de quatre ans.”



[ad_2]

Source_link

Deixe um comentário

O seu endereço de e-mail não será publicado. Campos obrigatórios são marcados com *