Sénégal : Ousmane Sonko admis en soins intensifs, dit son parti

DAKAR (Reuters) – Le chef de file de l’opposition sénégalaise Ousmane Sonko, en grève de la faim, a été admis dans l’unité de soins intensifs d’un hôpital de Dakar après avoir fait un malaise dans la nuit de mercredi à jeudi, a annoncé jeudi son parti dans un communiqué.

Reuters n’a pas été en mesure de vérifier ces informations.

Ousmane Sonko a entamé le 30 juillet une grève de la faim afin de protester contre les récentes accusations portées à son encontre et sa condamnation à deux ans de prison ferme pour “corruption de la jeunesse”.

L’opposant dénonce ces procédures comme des manoeuvres du parti au pouvoir pour l’écarter de l’élection présidentielle prévue l’an prochain.

L’annonce de la condamnation d’Ousmane Sonko avait déclenché au mois de juin de violentes manifestations au Sénégal, dans lesquelles 15 personnes ont été tuées.

Reuters

Deixe um comentário

O seu endereço de e-mail não será publicado. Campos obrigatórios são marcados com *

%d blogueiros gostam disto: