Top 10 des succès de HHP – The Mail & Guardian


Cela fait environ quatre ans depuis la mort de l’artiste hip-hop et rappeur sud-africain HHP. Le rappeur, de son vrai nom Jabulani Tsambo, s’est suicidé le 24 octobre 2018 après des années de lutte silencieuse contre la maladie mentale.

Voici les 10 meilleurs titres de l’artiste.

1.Harambé

Tiré de son album de 2004, O Mang Reloaded, dans la chanson Harambé le rappeur parle de sa confiance et de sa stature “plus grande que la Statue” de la Liberté et que le personnage animé, The Hulk, devrait avoir peur de lui. Le rappeur se considère comme un général d’armée, faisant référence à sa grandeur et sa capacité à se démarquer des autres. C’est le jam parfait pour vous hype jusqu’à. Depuis sa sortie, le single compte plus de 100 000 streams sur Spotify.

2. Bosso

Bosso ke mang se traduit par qui est le patron ? Il vient de l’album de HHP, Motswafrika, sorti en 2011, ce qui en fait l’un des premiers tubes à devenir viral en Afrique du Sud. L’air accrocheur de la chanson et son appel et sa réponse font du single un favori des fans. Le single a atteint plus de 200 000 streams sur Spotify.

3. Laisse-moi tranquille

La chanson est sortie en 2005 par le rappeur Motswako. La chanson de quatre minutes a atteint plus de 1000 00 streams sur Spotify. Tirée de son album intitulé YBA 2 NOla chanson parle des luttes auxquelles les artistes sont confrontés, en particulier des problèmes financiers.

4. Tswaka

Depuis sa sortie Tswaka a eu plus de 90 000 flux. La chanson était l’une de ses premières chansons, ouvrant la voie à ce qui allait devenir une carrière musicale mémorable pour HHP. Tswaka, Comme Bosso, est une autre chanson où le rappeur se présente dans un sens confiant mais arrogant de soi sous une véritable forme hip-hop.

5. Note de remerciement

Tiré de l’album de 2007 de Jabba, Discours d’acceptation, HHP exprime sa gratitude pour sa foi, ses fans, ses promoteurs et ses collègues artistes pour avoir contribué au succès de sa carrière. Avec plus de 79 000 flux sur Spotify, la chanson est l’expression de l’appréciation sincère du rappeur pour la popularité.

6. Musique et lumières

« Que serait l’été sans Jabba ? Et, ah, que serait Jabba sans échantillon ? » Il est presque impossible d’écouter Musique et lumières et ne soyez pas tenté de réciter ces deux premières lignes de son single de 2010 de son sixième album studio intitulé Discours d’acceptation. Avec plus de 200 000 flux sur Spotify, la chanson échantillonne la chanson du trio de musique anglais des années 1980, Imagination. Musique et lumières. Dans la chanson de Jabba, il parle d’une vie de glamour et de luxe et des avantages qui accompagnent le fait d’être sous les projecteurs. Ce jam est l’hymne de fête parfait avec une ligne de basse et une batterie puissantes, ce qui le rend intemporel.

sept. Les ancêtres

Guitare, trompette et claviers ne sont que quelques sons qui servent d’ode aux ancêtres de HHP. Dans les paroles de la chanson, le rappeur relie les points de sa lignée, retraçant ses ancêtres d’une manière soigneusement élaborée. Les ancêtres découvre une partie de qui il est et d’où il vient.

8. Let the Beat Go avec DJ Nana, Tumi et Zubz

Dès son septième album, Dumélasur laquelle il a présenté certains des plus grands noms de l’histoire du hip-hop – Nas, Naeto C, Nazizi, Zabz et Tumi – qui s’appelle désormais Stogie T. Le rythme de la chanson remonte au hip-hop sud-africain de la vieille école. hop, un rythme distinctif qui vous donne presque l’impression d’écouter la bande originale ou l’instrumental de la bataille des concours du meilleur parolier.

9. Wamo Tseba M’Tho ft Cassper, Thasman

Il est presque impossible de parler de la carrière du rappeur de croissance Cassper Nyovest sans la faire remonter à l’homme de Jabba lui-même. Wamo Tseba M’Tho est la 13ème chanson de son album Duméla, et signale presque une introduction à l’industrie par le mentor de Cassper, HHP.

dix. Tlhabane

Cette chanson de 2005 emmène l’auditeur dans un voyage à travers différentes villes d’Afrique du Sud jusqu’à sa ville natale, Mahikeng, dans le nord-ouest. HHP “fait tomber la baraque” avec ce jam où il appelle les fans et les auditeurs du monde entier à passer un bon moment.





Source_link

Deixe um comentário

O seu endereço de e-mail não será publicado. Campos obrigatórios são marcados com *

%d blogueiros gostam disto: