Une nouvelle étude révèle que Cola nous rend plus stupides

[ad_1]



Ils provoquent des caries. Ils contribuent à la prise de poids et augmentent même le risque de diabète. Maintenant, une nouvelle étude menée par des chercheurs brésiliens et polonais suggère un nouvel ajout potentiel à la liste des conséquences négatives de la consommation de cola, pouvant causer des dommages à notre cerveau.

Bref, ce type de soda nous rend peut-être plus bêtes !

Sur une terrasse de restaurant, servi avec des glaçons et une tranche de citron. Ou à côté d’une pile de petits pains, de hamburgers et d’oignons croustillants. Colas sont consommés à de nombreuses occasions et associés à de nombreux types de célébrations.

Et pourtant, depuis de nombreuses années, les scientifiques nous alertent sur les effets néfastes de la consommation de cette boisson sur notre santé physique. Insuffisance rénale, caries, diabète, obésité… La liste est longue. Mais les colas ne sont pas seulement mauvais pour notre silhouette… ils pourraient aussi être mauvais pour notre forme cognitive !

Des chercheurs brésiliens de diverses universités de Santa Catarina, qui ont travaillé avec l’Institut des sciences de l’éducation en Pologne, ont publié les résultats d’une étude surprenante dans la revue Experimental Gerontology.

A LIRE AUSSI : Trouble Hubble-bulle: le Mali interdit le narguilé en raison de problèmes de santé

La consommation de cola semble avoir de réelles conséquences sur le cortex frontal, perturbant non seulement la mémoire mais aussi les capacités d’attention et de jugement. De plus, en plus de ces problèmes cognitifs, il y a aussi des problèmes avec l’hippocampe, une zone du cerveau qui facilite la mémoire et notre capacité à apprendre !

Ces découvertes ont été faites après que des chercheurs ont examiné le cerveau de groupes de rats qui consommaient ces boissons sucrées. Pour la recherche, trois groupes d’animaux ont été constitués, selon leur âge. Et dans chaque groupe, les scientifiques ont séparé les rats pour décider de ne donner que de l’eau à certains et un mélange d’eau et de cola à d’autres.

Les fonctions cognitives des cobayes ont été testées à l’aide d’un labyrinthe pour observer le comportement des animaux. Parmi les découvertes les plus alarmantes, les plus jeunes rats, âgés de deux et huit mois, qui buvaient du cola, se sont avérés avoir une fonction de mémoire plus faible que leurs homologues qui ne buvaient que de l’eau. Enfin, outre les problèmes de mémoire, les chercheurs ont noté un stress oxydatif chez les buveurs de cola.

C’est un problème de santé qui apparaît lorsqu’il y a un déséquilibre entre les radicaux libres et les antioxydants. Une présence surabondante de radicaux libres augmente ce type de stress. Ce phénomène a déjà été constaté avec la consommation de tabac, la surexposition au soleil ou l’exposition à la pollution.

[ad_2]

Source_link

Deixe um comentário

O seu endereço de e-mail não será publicado. Campos obrigatórios são marcados com *