Usuthu tient les Chiefs à égalité alors que le début difficile des Chiefs se poursuit





Deux victoires, un match nul et deux défaites, c’est ainsi que le mandat d’Arthur Zwane en tant qu’entraîneur des Kaizer Chiefs a commencé, et il semble que ce n’est pas près de s’améliorer.

A LIRE AUSSI: La fille de l’actrice de Mngqithi sort l’entraîneur de Sundowns en tant que père impitoyable

Les Chiefs n’ont pas pu utiliser l’avantage du terrain car ils ont joué un match nul et vierge avec AmaZulu lors de leur sixième match DStv Premiership de la saison.

Cela les laisse sur sept points sur 21 possibles, ce qui indique qu’ils n’auront peut-être plus qu’à jouer pour une position parmi les huit premiers cette année.

Mais ils ont encore une chance de faire quelque chose de leur saison car ils sont en demi-finale du MTN8 et il y a toujours la Nedbank Cup dans les dernières étapes du mandat.

La première mi-temps a été un peu décousue et aucune des équipes n’a pu conserver le ballon et en faire un usage significatif.

AmaZulu était heureux d’attendre ses adversaires mais s’est avéré plus fort au milieu de terrain avec le trio expérimenté de Makhehleni Makhaula, George Maluleka et Keagan Buchanan remportant la plupart des batailles.

Les chances étaient là – bien que peu nombreuses et espacées – et la plus grande est tombée pour les Chiefs lorsqu’ils ont reçu un penalty juste après la 20e minute.

C’était après que Mbongeni Gumede ait manipulé le ballon à l’intérieur de la surface alors qu’il tentait de couper la course de Kgaogelo Sekgota.

Dillan Solomons, qui a marqué sur place lors du match précédent, a été chargé de prendre le coup de pied, mais il l’a raté.

Les chefs ont commencé la seconde mi-temps avec un peu d’entrain et ont épinglé leurs visiteurs, mais ils n’ont toujours pas trouvé les bonnes balles pour briser leur défense.

À une rare occasion où ils ont réussi à ouvrir des espaces et à voir le but de Veli Mothwa, le gardien a réalisé les arrêts.

À 20 minutes de la fin, l’entraîneur des Chiefs Arthur Zwane a créé quelques occasions et a offert à son nouvel attaquant Caleb Bimenyimana ses débuts.

Il a pris la place d’Ashley Du Preez et le dégingandé Burundais a donné à Amakhosi une option différente en tant qu’homme cible.

Zwane a également amené Keagan Dolly et Nkosingiphile Ngcobo à la place de Khama Billiat et Siyethemba Sithebe alors qu’il lançait une attaque totale dans les dernières minutes.

Cela ne l’a cependant pas aidé, et devra se contenter d’un match nul contre leur adversaire en demi-finale MTN8.



Source_link

Deixe um comentário

O seu endereço de e-mail não será publicado. Campos obrigatórios são marcados com *

%d blogueiros gostam disto: