Washington exhorte les dirigeants africains à ne pas assister au prochain sommet Russie-Afrique, selon le Financial Times.

De plus, les États-Unis encouragent les chefs d’État africains à critiquer la non-prolongation de l’accord céréalier d’Istanbul, expiré le 17 juillet.

“Des dirigeants africains subissent des pressions américaines pour condamner la Russie sur la question des céréales et pour ne pas se rendre à Saint-Pétersbourg, selon des responsables africains. Cela crée une situation inextricable pour certains, car ils ont souvent besoin de l’aide russe comme américaine sur les questions économiques et de sécurité”, écrit le quotidien britannique.

La Russie est pourtant en discussion avec ses partenaires africains à propos d’un nouvel arrangement de livraison des produits agricoles. 

Un accord trilatéral avec le Qatar et la Turquie est envisagé, mais pour le moment rien n’a été formellement proposé, avance le Financial Times.

Sputnik Afrique

Deixe um comentário

O seu endereço de e-mail não será publicado. Campos obrigatórios são marcados com *

%d blogueiros gostam disto: