Renforcer la coopération entre les secteurs privé et public pour renforcer la sécurité alimentaire de l’Égypte


Le forum de haut niveau est organisé par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), en collaboration avec le ministère égyptien de l’Agriculture et de la Mise en valeur des terres. Il réunira des décideurs politiques, des représentants régionaux et internationaux de l’agro-industrie, des investisseurs et des représentants d’institutions financières internationales pour débattre du rôle que le secteur privé, renforcé par la coopération avec le secteur public, peut jouer pour relever les défis de la sécurité alimentaire en Égypte.

Renforcer la coopération entre les secteurs privé et public pour renforcer la sécurité alimentaire de l’Égypte

Comment l’augmentation du niveau de coopération entre les secteurs public et privé peut-elle contribuer à améliorer l’efficacité du secteur agricole égyptien et à réduire le déficit commercial alimentaire du pays ?

Cet objectif important peut-il être atteint grâce à une approche durable à long terme ?

Ces questions seront au centre du forum multipartite de haut niveau, «Secteur privé pour la sécurité alimentaire : améliorer le climat d’investissement dans le secteur agroalimentaire égyptienr », qui aura lieu au Caire le 27 juin 2013.

Le forum de haut niveau est organisé par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), en collaboration avec le ministère égyptien de l’Agriculture et de la Mise en valeur des terres. Il réunira des décideurs politiques, des représentants régionaux et internationaux de l’agro-industrie, des investisseurs et des représentants d’institutions financières internationales pour débattre du rôle que le secteur privé, renforcé par la coopération avec le secteur public, peut jouer pour relever les défis de la sécurité alimentaire en Égypte.

POURQUOI
La FAO et la BERD sont convaincues que :

  • Le secteur privé, lorsqu’il est correctement soutenu par le secteur public, peut avoir un impact significatif à la fois sur la compétitivité et l’efficacité du secteur agroalimentaire ;

  • Les défis de la production alimentaire sont considérables en Égypte : la plupart des pertes alimentaires se produisent pendant les étapes de transformation, de manutention, de chaînes du froid et de manutention portuaire de la production, menaçant la sécurité alimentaire et la salubrité des aliments dans le pays ;

  • Accroître les investissements dans le secteur agroalimentaire, en développant de nouveaux instruments pour faciliter l’accès au crédit et en révisant les politiques d’importation et de commerce existantes, pourrait à la fois réduire le gaspillage et réduire considérablement les coûts d’importation des céréales en Égypte.
OMS
Les conférenciers comprennent

SE Ahmed Mahmoud Ali El-Gizawy, ministre égyptien de l’Agriculture et de l’Aménagement du territoire,

M. Philip ter Woort, directeur, chef du bureau égyptien, BERD,

Gilles Mettetal, directeur, Agro-industrie, BERD, PDG d’entreprises agroalimentaires locales et internationales et représentants d’associations professionnelles.


Cairo Marriott Hotel, Zamalek – 16, rue Saray El Gezira QUAND

27 juin 2013, de 08h30 à 17h00.

CONFÉRENCE DE PRESSE

Une conférence de presse aura lieu le 27 juin à 10h00 au Salon Vert.

Modérateur

M. Jonathan Charles, directeur, Communications, BERD

Intervenants

Prof. Dr HE Ahmed Mahmoud Ali El-Gizawy, Ministre de l’agriculture et de la mise en valeur des terres, Égypte

M. Abdessalam Ould Ahmed, Sous-Directeur général et Représentant régional pour le Proche-Orient, FAO

M. Philip ter Woort, directeur, chef du bureau égyptien, BERD

Gilles Mettetal, directeur, Agro-industrie, BERD

26/06/2013



Source_link

Deixe um comentário

O seu endereço de e-mail não será publicado. Campos obrigatórios são marcados com *

%d blogueiros gostam disto: